Cellectis S A : publie ses résultats financiers du premier trimestre 2021

Il y a 1 mois 35

Recrutement en cours dans trois essais cliniques de phase I à escalade de doses BALLI-01 pour les patients atteints de LLA à cellules B en rechute ou réfractaire, AMELI-01 pour les patients atteints de LAM en rechute ou réfractaire et MELANI-01 pour les patients atteints de MM en rechute ou réfractaire dans 15 centres cliniques américains

Programmes en partenariat avec Allogene et Servier : cinq produits candidats CAR-T allogéniques en développement clinique : UCART19/ALLO-501 et ALLO-501A dans le NHL en rechute ou réfractaire, ALLO-715 et ALLO-605 dans le MM en rechute ou réfractaire et ALLO-316 dans le carcinome à cellules rénales

Signature d'un contrat de partenariat de recherche et de développement avec Cytovia Therapeutics, Inc. pour développer des cellules NK et CAR-NK dérivées d'iPSC génétiquement modifiées grâce à la technologie TALEN®, incluant les tumeurs solides

Fabrication réussie de matières premières des produits candidats UCART. Cellectis reste dans les délais pour démarrer la production de ses produits candidats UCART en 2021

La position de trésorerie[1]est de 231M$ au 31 mars 2021, sans prendre en compte les 45,5M$ de produits nets issus de l'utilisation du programme « At the Market » (ATM) de la Société en avril 2021. Horizon de cash étendu en 2023

Les « Cellectis Innovation Days » se dérouleront virtuellement du 24 au 28 mai 2021, à raison d'un épisode d'une heure par jour à 10h, heure de New York (16h, heure de Paris). Au programme : présentation de TALEN®, la technologie d'édition de génome de Cellectis et des essais précliniques de thérapie cellulaire, une visite virtuelle de tous les sites de Cellectis (y compris les sites de fabrication). De nouvelles données cliniques seront dévoilées à la fin de l'année 2021

[1] La trésorerie inclut la trésorerie, les équivalents de trésorerie, les actifs financiers courants et les comptes de trésorerie

6 mai, 2021 - New York- Cellectis S.A. (NASDAQ : CLLS - EURONEXT GROWTH : ALCLS) (la « Société »), une société biopharmaceutique spécialisée dans le développement d'immunothérapies fondées sur des cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART), présente ses résultats financiers pour le premier trimestre 2021, jusqu'au 31 mars 2021.

« Nous progressons dans nos trois essais cliniques de phase I dont nous sommes promoteur, ce qui renforce plus que jamais notre engagement envers les patients atteints de cancer et notre mission de répondre aux besoins médicaux non satisfaits. Nous poursuivons le recrutement de patients pour nos trois essais de phase I à escalade de dose dans la LLA, la LAM et le MM, et nous sommes impatients de présenter des données cliniques supplémentaires en 2021, à l'occasion des prochaines conférences médicales ', a déclaré le Docteur André Choulika, directeur général de Cellectis.

' Notre site de fabrication parisien a commencé sa production en 2020. Ce site de fabrication est destiné à la production des matières premières pour nos produits candidats de thérapie cellulaire ; des tampons, de l'ADN plasmidique, de l'ARN messager (ARNm) et des vecteurs viraux. Notre site GMP (Good Manufacturing Practices ou Bonnes Pratiques de Fabrication) situé Raleigh reste dans les délais pour démarrer la production de nos produits candidats UCART en 2021 afin de soutenir nos études cliniques en cours et futures.'

'Alors que nous approchons de plusieurs étapes de développement au cours du second semestre 2021, nous sommes enthousiastes à l'idée d'étendre à la fois nos plateformes CAR-T et d'édition du génome avec de nouvelles demandes d'essais cliniques dans le domaine de la thérapie cellulaire et génique. Je suis également heureux d'annoncer notre prochain événement virtuel, les « Cellectis Innovation Days », qui se tiendra tous les jours du 24 au 28 mai 2021, à raison d'un épisode d'une heure par jour, chaque matin à 10 heures, heure de New York (16 heures, heure de Paris).'

'Nos scientifiques reviendront en détails sur le portefuille de produits candidats de la Société, et présenteront notre technologie d'édition du génome, TALEN®, tous nos essais précliniques de thérapie cellulaire, et feront une visite virtuelle de nos nouveaux sites de fabrication à Paris et à Raleigh. Chaque épisode sera suivi d'une session de questions-réponses en direct avec les dirigeants et les collaborateurs de Cellectis'. Pour en savoir plus ou pour vous inscrire au Cellectis Innovation Days, suivez ce lien.

Premier trimestre 2021 et faits marquants

Programmes de développement pour nos produits candidats CAR-T allogéniques

UCART22 pour les patients atteints de leucémie lymphoblastique aigüe (LLA) à cellules B en rechute ou réfractaire

UCART22 est un produit candidat composé de cellules T ingénierées par la technologie d'édition du génome TALEN®, exprimant un récepteur antigénique chimérique (CAR) ciblant l'antigène CD22. Le produit candidat est évalué dans l'essai clinique multi-centres de phase I à escalade de doses BALLI-01, pour les patients atteints de LLA à cellules B en rechute ou réfractaire. BALLI-01 recrute actuellement des patients avec le régime de lymphodéplétion FCA [1] Les données cliniques initiales présentées en décembre 2020 lors du congrès annuel de l'American Society of Hematology (ASH) ont montré deux rémissions hématologiques incomplètes (CRi) (dont l'une s'est transformée en rémission complète au jour 42) chez cinq patients évalués au palier de dose 1 et palier de dose 2 en utilisant le régime de lymphodéplétion FC [2] Une activité initiale a été observée chez des patients prétraités lourdement, y compris les thérapies ciblant CD19. Sous réserve de l'avancement des essais et des données, Cellectis prévoit de présenter des données sur des cohortes de patients traités par lymphodéplétion FCA d'ici à la fin de 2021, lors d'une prochaine conférence médicale.

UCART123 pour les patients atteints de leucémie aigüe myéloblastique (LAM) à cellules B en rechute ou réfractaire

UCART123 est un produit candidat composé de cellules T ingénierées par la technologie d'édition du génome TALEN®, exprimant un CAR ciblant l'antigène CD123. Le produit candidat est évalué dans l'essai clinique multi-centres de phase I à escalade de doses AMELI-01 pour les patients atteints de LAM à cellules B en rechute ou réfractaire. AMELI-01 recrute actuellement des patients au palier de dose 2 en utilisant le régime de lymphodéplétion FCA.

UCARTCS1 pour les patients atteints de myélome multiple (MM) en rechute ou réfractaire

UCARTCS1 est un produit candidat allogénique fondé sur des cellules T ingénierées par la technologie d'édition du génome TALEN®, exprimant un CAR ciblant l'antigène CD2 subset-1 (CS1). Le produit candidat est en cours d'évaluation dans l'essai clinique multi-centres de phase I à escalade de doses MELANI-01, pour les patients atteints de MM en rechute ou réfractaire. MELANI-01 est actuellement en cours de recrutement de patients au palier de dose (-1), suite à la levée de l'avis de suspension clinique en novembre 2020. Trois patients au niveau de dose (-1) doivent être recrutés avant de passer au niveau de dose 1. Une présentation orale sera donnée lors de la 24ème réunion annuelle de l'ASGCT, sur les données translationnelles préliminaires obtenues à partir des premiers patients recrutés avant l'avis de suspension clinique. Titre de l'abstract : UCARTCS1, an Allogeneic CAR T-Cell Therapy Targeting CS1 in Patients with Relapsed or Refractory Multiple Myeloma (RRMM): Preliminary Translational Results from a First-in-Human Phase I Trial (MELANI-01) Présentation virtuelle le 12 mai à 18h45, heure de New York.

Programmes en partenariat

UCART19/ALLO-501 et ALLO-501A (ciblant CD19) sont développés conjointement dans le cadre d'un accord de collaboration entre Servier et Allogene fondé sur une licence exclusive accordée par Cellectis à Servier. ALLO-501 et ALLO-501A utilisent les technologies de Cellectis. Servier accorde à Allogene les droits exclusifs de ALLO-501 et ALLO-501A aux États-Unis, tandis que Servier conserve les droits exclusifs pour tous les autres pays.

BCMA et CD70 sont des cibles CAR sous licence exclusive de Cellectis. ALLO-715 (ciblant BCMA) et ALLO-316 (ciblant CD70) utilisent la technologie d'édition du génome TALEN®, dont Cellectis est le pionnier et le propriétaire. Allogene détient les droits mondiaux de développement et de commercialisation de ces produits candidats.

ALPHA et ALPHA2 évaluant les produits candidats ALLO-501 et ALLO-501A dans le lymphome non hodgkinien en rechute ou réfractaire

Allogene a annoncé que les données de ALPHA, essai clinique de phase I à escalade de dose, évaluant le produit candidat ALLO-501 dans le lymphome non hodgkinien (LNH) en rechute ou réfractaire, seront présentées conjointement avec les données initiales de l'essai ALPHA2 évaluant le produit candidat ALLO-501A, lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO).

La présentation comprendra un suivi à plus long terme de la cohorte initiale de patients présentée à l'ASCO 2020, des données supplémentaires des patients traités après l'ASCO 2020, des données à escalade de doses de l'essai ALPHA2, et les premiers résultats des patients traités avec des doses de consolidation des produits candidats ALLO-501 et ALLO-501A. Le 19 mai 2021, Allogene organisera un forum virtuel CD19 qui portera sur les données cliniques présentées à l'ASCO.

Sous réserve de l'avancement de l'essai et des données, Allogene prévoit de lancer un essai pivot de Phase 2 pour le produit candidat ALLO-501A d'ici à la fin de 2021.

L'essai clinique UNIVERSAL évaluant le produit candidat ALLO-715, et l'essai IGNITE évaluant le produit candidat ALLO-605 dans le myélome multiple en rechute ou réfractaire

Notre partenaire Allogene a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation de thérapie avancée de médecine régénérative (RMAT) à ALLO-715, le produit candidat CAR-T allogénique le plus avancé d'Allogene dans le traitement du myélome multiple récidivant. Cette désignation fait suite aux données de preuve de concept de l'essai de Phase 1 UNIVERSAL pour les patients atteints de myélome multiple en rechute ou réfractaire, lourdement prétraités, qui ont démontré pour la première fois qu'une thérapie CAR-T allogénique ciblant BCMA peut obtenir des réponses cliniques tout en éliminant le besoin d'un traitement de transition ou les retards dans le traitement associés à la fabrication. Le dosage des patients a commencé dans l'essai UNIVERSAL évaluant ALLO-715 en association avec le nirogacestat pour les patients atteints de myélome multiple en rechute ou réfractaire. Le nirogacestat est un inhibiteur de la gamma-sécrétase en cours de développement par SpringWorks Therapeutics.

Allogene a également annoncé que la FDA a approuvé la demande d'autorisation d'essais cliniques pour évaluer ALLO-605, son premier produit candidat thérapeutique TurboCAR T™, dans le traitement du myélome multiple en rechute ou réfractaire. La technologie TurboCAR, développée par Allogene, permet de modifier sélectivement la signalisation de l'activation des cytokines dans les cellules CAR-T afin d'améliorer l'efficacité, de surmonter l'épuisement et de réduire les doses de cellules nécessaires. L'essai clinique IGNITE de phase I évaluera le produit candidat ALLO-605 à escalade de dose à partir de mi-2021.

L'essai clinique TRAVERSE évalue le produit candidat ALLO-316 dans le carcinome à cellules rénales

Allogene a annoncé que le traitement des patients a débuté dans l'essai clinique de phase I TRAVERSE pour évaluer la sécurité, la tolérance, l'efficacité antitumorale, la pharmacocinétique et la pharmacodynamique ALLO-316, le premier produit candidat CAR-T allogénique d'Allogene qui cible les tumeurs solides, pour les patients atteints de carcinome à cellules rénales. Cellectis est éligible à recevoir d'Allogene un paiement d'étape de 5 millions de dollars associé à l'initiation du traitement avec produit candidat ALLO-316 chez les patients.

TurboCAR™ est une marque déposée par Allogene Therapeutics, Inc.

Corporate 2021

Le 29 mars 2021, Cellectis a annoncé la mise en place d'un programme de financement en fonds propres dit « At-the-market » (le « Programme ATM ») lui permettant d'émettre et de placer auprès d'investisseurs éligibles, en une ou plusieurs fois, des actions ordinaires sous la forme d'American Depositary Shares (« ADS ») pour un montant total brut maximum de 125 millions de dollars. Le 9 avril 2021, Cellectis a annoncé l'émission et le placement d'actions ordinaires sous la forme d'ADSs, pour un montant total brut d'environ 47 millions de dollars. Dans le cadre du placement, 2.415.630 nouvelles ADSs et autant d'actions ordinaires sous-jacentes ont été émises au profit de certains investisseurs institutionnels spécialisés à un prix de 19,50 dollars par ADS.
La Société envisage d'utiliser le produit net éventuel des émissions d'ADSs effectuées dans le cadre du Programme ATM pour (i) financer la recherche et le développement de ses produits candidats, (ii) poursuivre de nouvelles approches de thérapies humaines fondées sur sa technologie d'ingénierie des génomes au-delà de l'oncologie, (iii) financer d'autres activités sur son site de production de pointe à Raleigh, en Caroline du Nord, et (iv) financer son fonds de roulement et ses besoins généraux.

Nouveaux partenariats

Cytovia Therapeutics

En février 2021, a annoncé la signature d'un accord de recherche et de développement avec Cytovia Therapeutics pour développer des cellules NK et CAR-NK dérivées d'iPSC génétiquement modifiées grâce à la technologie TALEN®.

Cellectis recevra une participation à hauteur de 15 millions de dollars dans le capital de Cytovia ou un versement initial de 15 millions de dollars si certaines conditions ne sont pas remplies au 31 décembre 2021. Enfin, Cellectis pourra investir dans les futures étapes de financement de Cytovia.

Les conditions financières de ce partenariat prévoient également jusqu'à 760 millions de dollars de paiements correspondant à différentes étapes de développement clinique et commerciales. Cellectis percevra des redevances représentant un pourcentage à un chiffre des ventes nettes de tous les produits du partenariat commercialisés par Cytovia.

Cellectis développera des TALEN® sur mesure, que Cytovia utilisera pour modifier les cellules souches pluripotentes induites (iPSC). Cytovia sera responsable de la différenciation et de l'expansion de la banque de cellules iPSC génétiquement modifiées en cellules NK, et prendra en charge l'évaluation préclinique, le développement clinique et la commercialisation des candidats thérapeutiques mutuellement sélectionnés. Cellectis accorde à Cytovia une licence mondiale pour sa technologie d'édition du génome TALEN®, permettant à Cytovia de modifier les cellules NK en ciblant plusieurs gènes à des fins thérapeutiques dans divers types de cancer.

Production

La construction de l'unité de production de Cellectis à Paris est maintenant terminée. Cette unité de fabrication de 1300 m2 a été conçue pour assurer l'approvisionnement de matières premières essentielles à la fabrication des produits destinés aux études cliniques et à la commercialisation des produits. La production a démarré en décembre 2020 sur le site de Paris, avec la fabrication de plasmides. Actuellement, le site de Paris se concentre sur la production d'ARN messager pour les produits TALEN®, son laboratoire de contrôle qualité est fonctionnel et le site reste dans les délais pour la fabrication de vecteurs.

Le site de fabrication de Cellectis à Raleigh (Caroline du Nord, Etats-Unis) reste dans les délais pour démarrer la production des produits candidats UCART en 2021. Cette usine de production commerciale de 7600 m2 est conçue pour la production clinique et commerciale des produits UCART allogéniques de la Société en vue d'une approbation réglementaire.

Au cours du premier trimestre 2021, les laboratoires de contrôle de qualité GMP à Raleigh sont devenus fonctionnels, avec des activités de transfert de méthodes et de qualification en cours. La fabrication du site de substance médicamenteuse/produit médicamenteux touche à sa fin et est soumis à des activités de qualification pour l'installation, l'équipement et les systèmes. Une formation pratique sur les processus et les équipements par le personnel opérationnel de Cellectis est également en cours.

Résultats financiers

Les états financiers consolidés résumés intermédiaires de Cellectis, qui consolident les résultats de Calyxt, Inc. dont Cellectis est actionnaire à 64,5% au 31 Mars 2021, ont été préparés conformément aux normes International Financial Reporting Standards ou IFRS, telles que publiées par l'International Accounting Standards Board (« IFRS »).

Le détail de ces données financières consolidées entre le segment Thérapeutique et le segment Plantes figure dans les annexes de ce communiqué de presse relatif aux résultats financiers du premier trimestre 2021.

Résultats financiers du premier trimestre et de l'exercice 2021

Situation de la trésorerie : Au 31 mars 2021, Cellectis, incluant Calyxt, disposait de 231 M$ en trésorerie, équivalents de trésorerie, actifs financiers courants et de trésorerie bloquée consolidés, dont 211 M$ sont attribuables à Cellectis hors Calyxt. Cela se compare à 274 M$ de trésorerie, équivalents de trésorerie, actifs financiers courants et trésorerie bloquée consolidés au 31 décembre 2020, dont 244 M$ étaient attribuables à Cellectis hors Calyxt. Cette diminution nette de 43 M$ reflète principalement (i) un flux net de trésorerie de 41 M$ utilisés par les activités d'exploitation, d'investissement et de location-financement de Cellectis,(ii) 10 M$ de flux net de trésorerie utilisés par les activités d'exploitation et acquisitions d'immobilisation corporelleset de location-financement de Calyxt et (iii) un impact FOREX défavorable de 4 M$ partiellement compensés par un produit de 12 M$ issu de l'exercice d'options de souscription d'actions de Cellectis.

Nous estimons que la trésorerie, les équivalents de trésorerie, les actifs financiers courants et comptes de trésorerie bloquée consolidés de Calyxt au 31 mars 2021 seront suffisants pour financer ses activités jusqu'au second semestre 2022 tandis que les montants attribuables à Cellectis après avoir pris en considération les 45.5 M$ de produits nets issus de l'utilisation du Programme ATM de la société en avril 2021 seront suffisants pour financer nos activités jusqu'au début de l'année 2023.

Chiffre d'affaires et autres produits d'exploitation :Le chiffre d'affaires et les autres produits d'exploitation consolidés se sont élevés à 28 M$ pour le premier trimestre 2021, contre 52 M$ pour le premier trimestre 2020. 82% du chiffre d'affaires et des autres produits d'exploitation étaient attribuables à Cellectis au premier trimestre de 2021. Cette baisse entre les premiers trimestres 2021 et 2020 s'explique principalement par les 28 M$ d'un paiement initial reçus en mars 2020 et par la reconnaissance de 19 M$ d'autres paiements initiaux et d'étapes déjà reçus sur les cinq cibles reprises sur la base de l'accord de licence, de développement et de commercialisation signé avec Servier en mars 2020 partiellement compensés par (i) la reconnaissance de 15 M$ versés sous forme de participation au capital de Cytovia ou en paiement initial si certaines conditions ne sont pas remplies au 31 décembre 2021, (ii) la reconnaissance de 5 M$ de jalons de paiements d'étape d'Allogene liés à la Phase 1 de l'étude clinique ALLO-316, concernant l'adénocarcinome rénal métastatique à cellules claires dont le paiement aura lieu au second trimestre 2021 et par (iii) 3 M$ de ventes de graines à haute teneur en acide oléique chez Calyxt.

Coût des revenus :Les coûts des revenus consolidés se sont élevés à 8 M$ pour le premier trimestre 2021, contre 5 M$ pour le trimestre clos le 31 mars 2020. Cette augmentation s'explique principalement par le coût des produits vendus au cours de la période par Calyxt.

Frais de recherche et développement :Les frais de recherche et développement consolidés se sont élevés à 31 M$ pour le trimestre clos le 31 mars 2021 contre 21 M$ pour le trimestre clos le 31 mars 2020. 90% des frais de recherche et développement consolidés étaient attribuables à Cellectis au premier trimestre 2021. L'augmentation de 10 M$ entre les premiers trimestres 2021 et 2020 est principalement attribuable à (i) la hausse des salaires et des charges sociales liées à l'attribution d'options de souscription d'actions pour 5 M$ et à (ii) l'augmentation des achats, charges externes et autres charges de 6 M$, partiellement compensées par la diminution des charges liées aux rémunérations fondées sur des actions sans impact sur la trésorerie pour 1 M$.

Frais administratifs et commerciaux :Les frais administratifs et commerciaux consolidés se sont élevés à 9 M$ pour le trimestre clos le 31 mars 2021, contre 12 M$ pour le trimestre clos le 31 mars 2020. 53% des frais administratifs et commerciaux consolidés ont été attribués à Cellectis au premier trimestre 2021. La diminution de 3 M$ est attribuable à (i) la diminution des charges liées aux rémunérations fondées sur des actions sans impact sur la trésorerie pour 4 M$ et à (ii) la diminution des achats, charges externes et autres charges pour 1 M$ partiellement compensées par des salaires et charges sociales liées à l'attribution d'options de souscription d'actions plus élevés pour 2 M$.

Bénéfice net (perte nette) attribuable aux actionnaires de Cellectis : La perte nette consolidée attribuable aux actionnaires de Cellectis est de 12 M$ (ou 0,28 $ de perte par action) pour le premier trimestre 2021, dont 6 M$ sont attribuables à Cellectis, comparativement à un bénéfice de 20 M$ (ou 0,47 $ de bénéfice par action) pour le premier trimestre 2020, dont 28 M$ étaient attribuables à Cellectis.Cette diminution de 32 M$ de bénéfice net entre les premiers trimestres 2021 et 2020 est principalement attribuable à une baisse des revenus et autres produits d'exploitation de 24 M$ et à une augmentation des charges d'exploitation de 10 M$ qui ont été partiellement compensées par une augmentation des gains financiers nets de 2 M$.

Bénéfice net (perte nette) ajusté attribuable aux actionnaires de Cellectis :La perte nette ajustée consolidée attribuable aux actionnaires de Cellectis est de 11 M$ (ou 0,26 $ de perte par action) pour le premier trimestre 2021, dont 4 M$ étaient attribuables à Cellectis, comparativement à gain de 24 M$ (ou 0,57 $ par action) pour le premier trimestre 2020, dont 31 M$ étaient attribuables à Cellectis. Veuillez consulter la « Note relative à l'utilisation de mesures financières non IFRS » pour le rapprochement du résultat net IFRS attribuable aux actionnaires de Cellectis et du résultat net ajusté attribuable aux actionnaires de Cellectis.

Nous prévoyons de consacrer nos dépenses sur Cellectis pour l'année 2021 dans les domaines suivants :

Support du développement de notre portefeuille de produits candidats, comprenant les dépenses de fabrication et d'essais cliniques de UCART123, UCART22 et UCARTCS1, ainsi que de nouveaux produits candidats ; Utilisation de nos capacités de fabrication de pointe à Paris et Raleigh ; Poursuite du renforcement de nos départements de fabrication et clinique, notamment en recrutant du personnel de talent.

[1] FCA= fludarabine + cyclophosphamide + alemtuzumab

[2] FC = fludarabine + cyclophosphamide

Disclaimer

Cellectis SA published this content on 06 May 2021 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 06 May 2021 20:38:06 UTC.

Lire la Suite de l'Article