Ferrovial réduit sa perte au 1er trimestre

Il y a 1 mois 25

Madrid (awp/afp) - Le groupe espagnol d'infrastructures Ferrovial a légèrement réduit sa perte nette au premier trimestre, à 86 millions d'euros contre 111 millions un an auparavant, mais souffre toujours de la chute du trafic sur ses autoroutes et aéroports, en particulier celui d'Heathrow à Londres.

"Les actifs d'infrastructures ont été fortement affectés par le Covid-19 en raison des restrictions de mobilité et des quarantaines", explique le groupe dans un rapport publié jeudi.

En revanche, l'impact sur les activités de construction et de services "n'a pas été significatif".

La division Aéroports représente la grande majorité de la perte essuyée au premier trimestre, avec un résultat négatif de 72 millions d'euros.

Le nombre de passagers transitant par l'aéroport d'Heathrow, joyau du groupe, a fondu de 88,5% par rapport au premier trimestre 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, tandis qu'il reculait de près de 90% dans les trois autres aéroports britanniques gérés par le groupe espagnol (Aberdeen, Glasgow et Southampton).

Les concessions autoroutières gérées par Ferrovial ont également pâti de la chute du trafic automobile, en particulier la 407 ETR près de Toronto au Canada (-48% de trafic sur un an) et des autoroutes situées au Texas, même si dans ce dernier cas la situation s'est améliorée en mars "grâce à la levée des restrictions de mobilité due à la forte avancée de la vaccination " cet Etat américain".

Le chiffre d'affaires de la division Construction est resté stable (-0,9%), alors que celui de la division Autoroutes a chuté de 24% et celui des Aéroports de 11,4%.

Au total, les ventes de Ferrovial ont reculé de 4% par rapport au premier trimestre 2020.

En 2020, Ferrovial a enregistré une perte nette de 410 millions d'euros en raison de la pandémie.

afp/rp

Lire la Suite de l'Article