JPMorgan a dégagé un bénéfice record en 2021, abaisse un objectif clé pour 2022

Il y a 1 semaine 5

New York (awp/afp) - La banque américaine JPMorgan Chase a enregistré en 2021 un bénéfice net record de 48,3 milliards de dollars, mais a prévenu qu'elle pourrait ne pas atteindre un objectif clé de rentabilité en 2022 en raison notamment de dépenses plus élevées.

L'action chutait de 5,4% à la mi-séance à Wall Street.

Le directeur financier Jeremy Barnum a souligné que la direction s'attendait à quelques "défis" qui pourraient l'empêcher d'atteindre pendant un à deux ans son objectif en termes de retour sur fonds propres tangibles.

JPMorgan anticipe d'une part une hausse des dépenses de 8% à 77 milliards en 2022, en raison de "pressions inflationnistes", du côté des salaires en particulier, et d'une hausse des investissements.

La banque s'attend parallèlement à une "normalisation de l'activité sur les capitaux de marché", particulièrement solide ces deux dernières années.

En 2021, JPMorgan a fortement réduit les réserves mises de côté au début de la pandémie, de 1,8 milliard de dollars encore au quatrième trimestre, et profité de la solidité de sa banque d'affaires.

"L'économie continue de bien se porter malgré les difficultés liées au variant Omicron, l'inflation et aux goulets d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement", a souligné le patron de l'établissement Jamie Dimon dans un communiqué.

"Le crédit continue d'être sain avec un très faible taux de radiations, et nous restons optimistes quant à la croissance économique américaine, car le climat des affaires est positif et les consommateurs bénéficient de la croissance de l'emploi et des salaires", a-t-il ajouté.

Les pertes et faillites de ses clients ont été beaucoup moins importantes que craint initialement. Renfloués par les aides du gouvernement et la reprise de l'économie, leurs comptes se sont au contraire bien tenus.

Les dépenses des particuliers en cartes de débit et de crédit ont encore augmenté de 26% au quatrième trimestre, tandis que leurs dépôts ont progressé de 20%.

Particuliers comme entreprises ont par conséquent peu emprunté pendant une majeure partie de l'année, ce qui a réduit une des sources de revenus de la banque.

Au quatrième trimestre, le montant total des prêts accordés aux particuliers et petites entreprises était encore en baisse de 1%. Les prêts accordés à des fins d'investissement étaient en revanche en forte progression et le montant total des prêts accordés par la banque s'affichait en hausse de 6% au quatrième trimestre.

Les activités de banque d'affaires de JPMorgan Chase ont été parallèlement actives tout au long de l'année, en particulier les banquiers qui conseillent les entreprises sur leurs grosses opérations de fusions-acquisitions ou d'entrée en Bourse. Leurs commissions ont augmenté de 37% au quatrième trimestre.

Les activités de courtage ont toutefois reculé de 11% par rapport au quatrième trimestre 2020, particulièrement prolifique.

Au total en 2021, la banque a dégagé un chiffre d'affaires de 121,65 millions de dollars, en hausse de 11%. Son bénéfice net a progressé de 66%. Rapporté par action et hors élément exceptionnel, il s'est affiché à 15,36 dollars, au-dessus des 15,03 dollars attendus.

Au quatrième trimestre, le chiffre d'affaires de JPMorgan était stable par rapport à la même période en 2020 à 29,26 milliards de dollars. Son bénéfice net a reculé de 14% à 10,4 milliards de dollars mais rapporté par action et hors éléments exceptionnels, il s'est affiché à 3,33 dollars, là aussi dépassant les prévisions (3,01).

afp/rp

Lire la Suite de l'Article